Les usages les plus importants de l’or en 2014

L’année touche à sa fin et le marché de l’or commence à établir son bilan récapitulatif, notamment le Conseil mondial de l’or ou World Gold Council. L’usage de ce métal précieux concerne plusieurs domaines dont la bijouterie. Dans les banques, il est représenté sous forme de lingots et de pièces d’or. Ce qui amène à se demander, quels sont les usages les plus importants du métal jaune en 2014 ?

La Banque nationale Suisse a tenté de remonter les cours par le biais de l’initiative « Sauvez l’or de la Suisse », mais la votation a fait l’objet d’un rejet massif. Par conséquent, le prix de l’or a reculé. Suite à cet échec, le World Gold Council a décidé de concentrer sur les usages de l’or au troisième trimestre qu’il a publié dans un rapport.

Lingots, pièces et médailles

Une piece de 5 euros vendu lors de la Coupe du Monde au Brezil

Une pièce de 5 euros vendu lors de la Coupe du Monde au Brezil

L’or est effectivement frappé en lingots afin de le stocker dans les coffres des banques centrales. Cet usage avait atteint 1.388,5 tonnes en 2013 et s’élève à 613,2 tonnes sur les trois premiers trimestres en 2014. Concernant la frappe de pièces d’or, elle a occasionné 125,5 tonnes contre 281 tonnes l’année dernière. Quelque 55,5 tonnes ont servi pour les médailles ainsi que d’autres objets commémoratifs.

La joaillerie

Gold-Jewel-USB-Thumb-Drive1

La joaillerie recouvre une grande partie de l’application de l’or. Depuis le début de l’année, les artisans ont fondu 1.621 tonne d’or. Dans ce secteur, la demande s’avère stable par rapport à l’année dernière où il a consommé à lui seul 2.369,6 tonnes.

L’informatique et l’électronique

csm_Gold-Cap-CPU-Prozessoren_01_19a4576971

Les propriétés de l’or sont également sollicitées dans le domaine de l’informatique. Les fabricants de matériel informatique ont donc intégré les éléments de l’or dans leurs produits dont le microprocesseur. Bien que leurs quantités soient infinitésimales, les volumes de production ont augmenté la demande, et ce, depuis les années 60. Ainsi, le domaine de l’électronique et l’informatique réunis ont utilisé 204,3 tonnes d’or depuis le 1er janvier 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *